Distribution directe

Droit d’opposition à Mediapost

lundi 29 décembre 2014 par Philippe

SUD, CGT et FO s’opposent au flicage du temps de travail des distributeurs/trices de publicité.

Pendant toute l’année 2014, la direction de MEDIAPOST a négocié l’application d’un accord pour enregistrer le temps de travail des distributeurs/trices de publicité par un boitier de géolocalisation.

Dès le départ SUD PTT a dénoncé cet accord pour de multiples raisons :
- ­MEDIAPOST voulait par cet accord, encore une fois, contourner les deux arrêts du Conseil d’État (1).
- ­MEDIAPOST introduisait des dispositions spéciales pour les plus de 60 ans qui verraient calculer leur temps de travail au forfait et non pas sur le temps réellement effectué.
- ­MEDIAPOST a introduit un accord de méthode (2), traçant dès le départ le début et la fin de négociation, rendant cette dernière déloyale, cadrant même les réunions CHS CT.
- ­MEDIAPOST a voulu introduire un boitier de géolocalisation et d’enregistrement du temps de travail qui ne pouvait, à notre sens, être un outil de contrôle du temps de travail. De plus, le temps réel ne serait enregistré que pour l’exécution de certaines tâches, et serait pris en compte sous conditions d’avoir exécuté le travail dans les temps impartis.

C’est pour toutes ces raisons que SUD a dès le départ informé le personnel sur les dangers de ce boitier de géolocalisation. SUD n’a eu de cesse de discuter avec les autres syndicats pour essayer de mettre à bas cet accord qui ne permet pas aux salarié-­‐es d’avoir un juste calcul et un juste paiement de leur temps de travail. Alors que les discussions continuent au niveau de la branche, qu’ADREXO a annoncé vouloir enregistrer le temps de travail sur le déclaratif des salarié-­es MEDIAPOST a voulu passer en force en imposant sa vision du temps de travail.

L’accord a été signé par les syndicats CFTC, CFDT et CGC. La fédération SUD des activités postales et de télécommunications qui a fait valoir son droit d’opposition se félicite que les syndicats FO et CGT aient fait de même empêchant que cet accord soit validé…

Nous mettons en garde la direction sur une application unilatérale de cet outil de géolocalisation. SUD continuera de le combattre.

(1). Les arrêts avaient cassé deux décrets permettant aux entreprises de la distribution directe de déroger au contrôle du temps de travail. Le dernier en date affirmait clairement que le Code du Travail se suffisait à lui même.
(2) Signé par les syndicats CFTC, CGC et CFDT.

Ce communiqué ci dessous en pdf et notre journal Mediapest de janvier 2015

PDF - 562.7 ko
Mediapest - janvier 2015

Documents joints

Droit d’opposition sur le flicage du temps de travail

29 décembre 2014
Document : PDF
244.4 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 161831

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License