Distribution directe

Vendredi Média à Cholet : 36e jour de grève

mercredi 27 octobre 2010.

Dix-sept des 124 salariés de cette entreprise de Cholet (Maine-et-Loire) observent une grève illimitée contre leurs conditions de rémunération.
Payés "0,008 euro par feuille de pub et 0,0292 euro par journal distribué en moyenne", ces employés de la société Vendredi Média ont cessé le travail le 22 septembre, après avoir vainement réclamé le règlement rétroactif du temps passé à encarter les prospectus.

Jusqu’au printemps 2009, la mise sous film et l’encartage étaient assurés par des machines. Depuis, c’est manuellement que ce travail est effectué sans qu’il soit rétribué

"J’ai réalisé que j’étais payé en moyenne moins de 6 heures pour 12 heures effectives de travail par semaine", témoigne Jean-Yves, 58 ans, qui travaille depuis sept ans pour Vendredi Média.

"Ramené à l’heure, ces salariés sont payés deux fois en-dessous du SMIC soit 3,50€ de l’heure

Ils réclament l’alignement de leurs salaires sur la convention collective nationale de la distribution directe et le paiement des arriérés, soit près de 480.000 euros.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 153148

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License