Distribution directe

Chronopost-Mediapost

vendredi 9 décembre 2011.

Depuis plusieurs jours, les élu-es aux comités d’établissement et des CHS-CT des régions sont appelé-es à rendre un avis sur la dernière trouvaille du groupe La Poste pour faire baisser les coûts du personnel.

Lors de la semaine 51, du lundi au samedi 24 décembre, les Médiapostiers volontaires, trois par plateforme en moyenne, distribueront des colis de Chronopost.

La distribution n’est pas encore réalité que déjà notre direction ment sur les cadences de distribution. Elle présente, même, l’offre comme « avantageuse », avec 15 colis à distribuer par heure au lieu de 30 colis à l’heure chez Chronopost.

Renseignement pris auprès de nos collègues de SUD chez Chronopost, la cadence est plutôt d’une dizaine par heure. Bien sûr, on parle d’une distribution sur dix points de remises. Après, beaucoup de Chronopostiers distribuent plusieurs colis sur le même point de remise (souvent des entreprises). Pour Mediapost, ce seront les colis des fêtes expédiés par Amazon, donc en direction des particuliers.

Chaque particulier aura un seul colis. De plus, les périmètres couverts par les Chronopostiers sont beaucoup moins importants que ceux des Mediapostiers. Le temps entre deux distributions de colis qui est payé chez Chronopost ne l’est toujours pas chez Mediapost. Tout comme le temps perdu à trouver les destinataires, les voies, ...

SUD ne peut accepter un projet qui repose sur le paiement à la tâche, colis par colis. On a vu le nombre de plaintes portées par les distributeurs à propos des distributions d’annuaires. Enfin l’utilisation du véhicule personnel, déjà largement mis en difficulté avec la pub, n’est pas acceptable.
Qu’en sera-t-il en cas de vandalisme avec effraction du véhicule pour voler des colis Chronopost ?
Non seulement, il n’y aura pas de prise en charge des réparations mais en plus les soupçons de vol se porteront en premier lieu sur les distributeurs.

SUD refuse que ce type de test, qui pourrait rapidement se généraliser, ne vise en fait qu’à faire passer des obligations patronales comme la mise à disposition du véhicule, sur le dos du personnel.

SUD est même surpris que dans ces conditions de distribution des élu-es du personnel votent pour ce système.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 164208

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License